Mots-clés

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

nypd police us

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Comme vous le savez, car il est impossible d’échapper à la propagande autour de la Russie du grand vilain méchant Poutine qui tue ses opposants, il est difficile de faire entendre raison dans un contexte politique tendu.

En réalité, je ne souhaite pas être associé à ceux qui défendent Vladimir Poutine ou la Russie. Je défends, en tant que Français, les intérêts qui sont ceux de mon pays… la France. Et notre intérêt n’est pas forcément de se fâcher avec l’autre partie du continent que ce soit politiquement ou économiquement.

Il faut attirer l’attention sur les contradictions de l’Occident et ne pas croire en notre supériorité morale !

En réalité, ce que je trouve assez répugnant, c’est que nous osions croire ou afficher une supériorité morale à l’égard des Russes par exemple en nous définissant comme les gentils par opposition aux autres, les méchants, sans pondérer les choses ou prendre du recul.

Quelle est notre supériorité morale dans le massacre des années de guerre en Irak ainsi que d’une invasion faite uniquement sur la base d’un mensonge et de manipulation de masse du peuple américain, le gouvernement de l’époque refusant d’être associé à une telle parodie à l’ONU ?

Quelle est notre supériorité morale en Afghanistan que nous quittons la queue entre les jambes, après plusieurs années de combats… pour rien et voir bientôt les talibans revenir à Kaboul ?

Quelle est notre supériorité morale lorsque l’on fait souffrir le peuple grec pour le punir de l’avoir nous-même laisser entrer dans l’euro ?

Quelle est notre supériorité morale en Tunisie lorsque l’on propose à Ben Ali l’assistance de notre police pour venir à bout des révoltes ?

Quelle est notre supériorité morale lorsque l’on bombarde la Libye pour voir maintenant ce pays sombrer dans le chaos ?

Quelle est notre supériorité morale lorsque l’on discute sans vergogne (et peut-être à raison) avec des gouvernements qui lapident les femmes ou fouettent quelques blogueurs récalcitrants ?

Quelles est la supériorité morale de l’Amérique d’Obama face à la Russie de Poutine ?

Voici la dernière exécution de SDF en provenance des États-Unis d’Amérique à Los Angeles… Une grande ville de plus en plus pauvre tellement la reprise américaine est flamboyante… À croire d’ailleurs que c’est la dernière trouvaille pour réduire la pauvreté… autant la liquider au sens propre du terme !

Je ne sais pas ce que ce pauvre type a fait ou pas, je sais en revanche que ce genre de scène et de bagarre arrive tous les jours en France. Je sais que nos policiers ne tuent pas des gens tous les jours ou presque et que les bavures restent tout de même l’exception dans notre pays. Mais pas aux États-Unis où les violences policières se déchaînent ces dernières années.

Alors quelle est la supériorité morale de la police d’Obama par rapport à la police de Poutine ?

Quelle est la supériorité morale de l’Amérique lorsque Bradley Manning, lanceur d’alerte, est emprisonné pour trahison, lorsque Snowden est en exil (dans la dictature russe pour fuir la démocratie américaine), quelle est la supériorité morale de l’Occident lorsque Julian Assange (que l’on peut trouver par ailleurs fort antipathique) est assigné à résidence dans une ambassade à Londres où il a trouvé refuge depuis plusieurs années sans pouvoir même en sortir ?

Alors, de vous à moi, quelle est la supériorité démocratique de l’Occident face à l’Orient de Poutine ?

En vous disant cela, je ne défends pas la Russie de Poutine, je vous dis juste qu’avant de retirer la paille dans l’œil du voisin il faut retirer la poutre dans le nôtre, je vous dis juste que ce qui pouvait être juste il y a quelques années me semble nettement moins vrai aujourd’hui.

J’observe que nos libertés s’érodent.
Je vois que nos paroles sont moins libres et nos mots sous surveillance.
Je regarde la liberté d’expression se réduire comme peau de chagrin.
Je vois une nette augmentation de la répression.

Et finalement j’en viens à me demander où se situe notre supériorité morale ? Dans la taille de nos supermarchés sans doute, tant les deux seules libertés que l’on veut nous octroyer sont celles de la consommation et de l’abrutissement télévisuel.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.
Publicités