Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Ceux qui voient les musulmans à travers les pseudo djihadistes envoyés jouer des rôles de terroristes assoiffés de sang, vont être atteints de strabisme en regardant cette vidéo du chef Tchétchène.Quand ces hommes-là entreront en action, la propagande qui s’est appropriée la définition de l’Islam depuis 2001 va en prendre un sacré coup.

Avic

*****

Une vidéo extraordinaire, pour laquelle je remercie vivement tous ceux qui l’ont traduite en moins de 24 heures ! La vidéo commence par montrer les forces spéciales tchétchènes équipées d’uniformes militaires des forces spéciales et de la police russes. Notez que la moyenne d’âge semble être dans la trentaine. Il est clair que ce sont des combattants aguerris et de première classe. Est-ce que Poutine va effectivement recourir à leur services, et si oui, comment ? C’est difficile à dire. Probablement pas de manière officielle, mais il est évident pour moi que ce sont des forces idéales pour être envoyées dans tout endroit où une dénégation plausible [1] est nécessaire ou pour opérer dans une société musulmane (Liban ? Xinjiang ? Syrie ?). Ce qui est certain, c’est qu’ils sont déjà présents en Novorossia.

Kadyrov devant 10 000 personnes au stade Sultan-Bilimkhanov, à Grozny
(russe sous-titré en allemand, anglais, coréen, français et russe)

Si les Anglo-Sionistes essayent de relancer une insurrection wahhabite dans le Caucase (ou en Asie centrale), ces hommes seront les premiers sur les lignes de front et ils ne feront absolument pas de quartier à l’encontre de tout wahhabite capturé. Selon toute vraisemblance, leur seule présence suffira pour que les Wahabites s’enfuient à toutes jambes pour sauver leur vie – comme l’ont fait les Géorgiens en 2008 dès qu’ils ont appris que le bataillon spécial tchétchène « Vostok » s’approchait.

Je tiens à souligner que l’existence de forces spéciales d’élite musulmanes n’est pas une nouveauté en Russie. C’était le cas dans la Russie impériale et en Union Soviétique, qui avaient toutes deux des demi-escadrons et bataillons musulmans d’élite. Ce que nous voyons aujourd’hui n’est que la renaissance d’une vieille tradition russe qui va encore susciter l’horreur et l’indignation de l’Empire. Qui doute encore du fait que la Russie n’est pas l’Europe ?

Et juste pour clarifier un point : vous entendrez un journaliste demandant à Ramzan Kadyrov si tous ces hommes avaient soumis leur démission par écrit. Ce que sa réponse signifie, c’est que tous les hommes qui étaient déjà en service dans une force officielle (l’armée ou la police) ont démissionné de leur statut, afin de devenir de simples volontaires, c’est-à-dire des gens prêts à exécuter toute mission qui leur sera confiée par Poutine, mais dont la présence ou les actions ne pourront pas impliquer les forces armées ou de police officielles russes (ou tchétchènes). Ce sont des volontaires qui exécuteront volontairement toute mission qui leur sera confiée, dans le monde entier, personnellement par Poutine. Encore une fois, quelqu’un doute-t-il encore du fait que la Russie n’est pas l’Europe :-)

Le Saker

Note

[1] La dénégation plausible, ou plausible deniability en anglais, signifie le fait de pouvoir nier de manière vraisemblable une intervention secrète.

suite de l’article et source:

vineyardsaker.fr

réseau international

Publicités