Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,


illuminati-pyramid

Manipulation pyramidale

Le système de manipulation ne fonctionne que grâce au système pyramidal cloisonné et seul celui qui est au sommet de la pyramide connaît tout de l’organisation de celle-ci et du but poursuivi dont il est l’instigateur. C’est ainsi que l’adage « diviser pour régner prend tout son sens ».
Dans tout système pyramidal cloisonné il existe une multitude de Hiérarchies supérieures les unes aux autres, prenons l’exemple d’un organisme bancaire :

  • Au niveau le plus bas on trouve les employés qui doivent obéir aux instructions de leur chef d’agence et réaliser certains objectifs mais ne sont pas au courant de l’Éthique véritable du Grand Directeur.
  • Au second niveau on trouve les chefs d’Agence qui eux aussi sont soumis au directives de Directeurs régionaux mais n’en savent pas plus.
  • Au 3° niveau on trouve les Grands directeurs portant l’Emblème de la Banque (Crédit Agricole, Banque Populaire etc.) qui ne sont pas au courant de ce qui se trame plus haut.
  • Au 4° niveau se trouve la Banque d’État qui gouverne toutes les banques
  • Au 5° niveau on trouve la Banque Mondiale dirigeant toutes les Banques d’État et c’est là que se trouve l’Entité gouvernante qui détermine l’Éthique et son but. Cette entité délègue aux Hiérarchies inférieures le soin d’accomplir les multiples tâches afin que tout fonctionne pour concrétiser ce but.

C’est ainsi que l’employé qui travaille dans une agence bancaire peut sans le savoir participer à un programme de mondialisation et de manipulation mondiale sans en être réellement averti. L’Organisme bancaire qui l’emploie peut très bien utiliser ses bénéfices pour financer des guerres, la vente d’armes ou des trafics de drogue ou manipuler les dirigeants et chefs d’État… Chaque niveau Hiérarchique n’est donc au courant que d’une partie du puzzle…

Résultat de recherche d'images pour "manipulation pyramidale"

Révéler n’est pas lutter contre.

Lorsque la masse populaire avertie par certains crie « les banquiers sont tous des voleurs » il importe de ne pas « condamner » les employés et hiérarchies intermédiaires qui ne sont pas au courant des véritables buts de l’organisme pour lesquels ils travaillent. Ce processus est identique dans tous les secteurs, et ceux qui « travaillent » ne sont donc pas ceux qu’il faut condamner car cela maintient les luttes sociales entre différentes professions. Chaque « employé » digne de ce nom s’efforce de bien faire son travail tout en étant persuadé que celui-ci apporte un bienfait au tout et ceci dans tous les domaines :

  • L’employé de banque est persuadé qu’il aide ceux et celles à qui il consent des prêts
  • L’infirmière, le médecin et le laborantin sont intimement convaincus qu’ils apportent un bienfait à ceux qu’ils soignent, ils font tout ce qui est en leur pouvoir cependant sans se rendre compte qu’ils favorisent les bénéfices des gros investisseurs détenteurs des hôpitaux et des laboratoires pharmaceutiques qui s’enrichissent avec cela.
  •  Le curé de campagne et la bonne sœur qui soigne les pauvres sont dignes de foi et font tout leur possible pour transmettre leur foi par le biais de divers rituels, pratiques et services rendus alors qu’ils oeuvrent pour maintenir en place un Gouvernement religieux dont les buts sont plus ou moins mystérieux.
  • La journaliste qui anime le 20 heures ne transmet que ce qu’on lui permet de partager sans être au courant d’autres faits qu’on lui cache et est persuadée qu’elle fait bien son boulot.
  • L’ouvrier qui travaille dans une usine de décolletage ne sait pas si les pièces qu’il fabrique seront utilisées pour créer des montres suisses, des automobiles ou des armes destructrices.
  • Le marchand de légumes ou le boulanger vend les produits qu’il pense être sains mais sans se rendre compte qu’il distribue aussi de la nourriture modifiée génétiquement ou de la farine polluée par des produits chimiques
  • Le gendarme fait de son mieux pour accomplir sa tâche de surveillance sans savoir qu’ainsi il participe à la surveillance collective qui permet de tracer tous les individus et leur ôter ainsi toute liberté d’être.

Aucune profession n’échappe au processus et même celle qui consiste à révéler la manipulation. Au sein de toutes les Institutions il existe des gens bien intentionnés et d’autres dont les intentions sont plus égocentriques mais il ne nous revient pas de juger qui que ce soit. Il ne s’agit pas de nier la « manipulation » ni de lutter contre, il suffit de révéler le processus à ceux et celles qui l’ignorent afin qu’ils voient plus clairs et soient plus attentifs à ce qu’on leur propose mais ne pas donner trop d’Attention à ce qui fait partie intégrante du plan de l’Illusion. Lorsqu’on nous propose ceci ou cela il suffit alors de «savoir discerner », de prendre du recul afin d’anticiper les tenants et aboutissants de cette proposition et de choisir en toute liberté selon notre intime conviction; ainsi on ne sera plus manipulé puisque « conscient »

Dés qu’on agit avec conviction on tend vers la manipulation.

Dés qu’on essaie par différents moyens de convaincre et d’imposer ces « Vérités » on devient soi-même manipulateur puisqu’on étaye toutes nos révélations par des arguments ou preuves que l’on considère comme véridiques.
Hors on sait que « tout observateur modifie ce qu’il observe ». Dès qu’on observe on « pense » et nos pensées modifient l’agencement des choses en relation avec notre point de vue. Dès qu’on a découvert une vérité fondamentale (c’est-à-dire une information qu’on a vérifié par l’expérience) on peut partager celle-ci par le biais d’Internet ou des médias et notre Vérité devient alors une « croyance »pour ceux et celles qui la recevant l’acceptent et alignent leur comportement en fonction des révélations faites. On devient ainsi manipulateur de conscience et l’on est soi-même manipulé par nous-mêmes puisque obnubilés par cette idée de manipulation on ne voit tout ce qui se passe que par ce « filtre » et on devient obsédé par cette vision étroite (Judas)

On ne peut jamais transmettre une Vérité (une Vérité provient d’un ressenti intérieur et intime résultant d’une expérience personnelle) on ne peut transmettre que des Croyances. Dés qu’une Vérité est partagée elle devient Croyance. On ne peut donc que proposer des informations (que l’on sait être vérités) sans vouloir les imposer par une multitude d’arguments. Chacun d’entre nous expérimente le monde qu’il a cocréé par sa vision intérieure : le monde devient ce qu’on croit qu’il est.

Celui qui est totalement convaincu de la manipulation finit par en voir les traces un peu partout et il ne voit plus que cela et pour lui tout est corrompu et manipulé et il passe sa vie à inciter les autres à entrer en guerre contre ceci, cela. C’est ainsi qu’il s’auto manipule et pensant faire le bien manipule aussi les autres. C’est ce principe qui est utilisé dans tous les mouvements sectaires dirigés par un faux gourou qui se positionne en Maitre à penser et qui ainsi manipule les consciences.

C’est ce qui s’est passé au Moyen Age lorsque les inquisiteurs voyaient le diable partout et utilisaient tous les arguments convaincants pour déloger celui-ci de tout individu (ils étaient persuadés qu’il était logé en chacun sauf en eux naturellement) et pour cela utilisaient des moyens violents révélant ainsi que le seul Diable qui existait était celui qui, les habitant, les amenait à torturer les gens de bien. Ils permettaient ainsi au Diable qu’ils disaient combattre de s’exprimer par leur comportement.

Alors que faire pour en sortir ??? 

Dés qu’on est averti que la manipulation fait partie intégrante de notre expérience il s’agit dans un premier temps de prendre un temps de réflexion et de recul afin de pouvoir remonter en quelque sorte au sommet de la pyramide.

C’est ainsi que l’on peut essayer d’en savoir un peu plus sur les buts réels de la société qui nous emploie et essayer d’aller voir en amont quels intérêts elle sert vraiment. Certes cette découverte peut nous causer un sacré cas de conscience, nous obligeant à une remise en question car lorsqu’on s’aperçoit qu’on travaille pour une entreprise qui participe à un plan de destruction humaine ou de pollution planétaire on doit faire un choix : soit on continue à travailler pour cette boite en se sentant coupable de participer à ce programme, soit on donne sa démission et on cherche un autre boulot, ce qui libère notre conscience mais préoccupe notre esprit qui se sent insécurisé quand à son avenir matériel.
Il est évident qu’il est de plus en plus difficile de trouver une entreprise dont l’éthique est irréprochable mais cela est toujours possible, combien d’enseignants, de médecins, d’infirmières et d’ouvriers ont-ils osé quitter leur emploi en s’apercevant que celui-ci ne correspondait pas à leur Ethique ? Beaucoup plus qu’on ne le croit… ces personnes dignes de foi montrent le chemin, cependant celui-ci n’est guère facile car il est beaucoup plus facile de « fermer les yeux » et de laisser faire les manipulateurs que de sortir de leur emprise.

Il ne sert donc à rien de critiquer tous ceux et celles qui sans s’en rendre compte oeuvrent au service d’institutions manipulatrices car toutes les Hiérarchies qui manipulent leurs inférieurs sont elles mêmes manipulées par des Hiérarchies qui les gouvernent.

La sagesse vient du lâcher prise

Il ne sert donc à rien de lutter contre les manipulateurs puisque eux-mêmes sont manipulés, mais il faut lutter pacifiquement contre les Institutions qui par ce biais établissent le contrôle et le seul moyen que l’on a pour éradiquer cela c’est le boycott. La révolution pacifique : il suffit de ne plus donner foi à certaines inepties médicales, religieuses et monétaires. Le boycott ne peut commencer qu’au niveau individuel ainsi celui qui décide de ne plus participer à la manipulation génétique de l’alimentation s’efforce de ne se nourrir que de produits frais et naturels, celui qui ne veut plus alimenter les gros trusts et systèmes bancaires n’achète plus rien dans les supermarchés, celui qui veut participer à l’écologie n’achète que des produits locaux etc.… certes le boycott au niveau personnel ne peut suffire, pour que cela soit efficace et provoque l’écroulement de tous ces trusts manipulateurs il faut que cela se répande au niveau de la conscience collective, ainsi informer est nécessaire mais chacun étant informé est totalement libre de participer ou non..

Tant que notre Attention est portée sur la lutte, les conflits entre humains ne peuvent cesser et les guerres continueront. Cela est valable dans tous les domaines. Le jour où les humains auront réalisé que nous sommes tous Un, un seul esprit qui s’est rendu manifeste par une multitude de formes complémentaires qui partageant les informations permettent l’instauration d’une société de paix harmonique. Alors peu importe que Dieu s’appelle Allah, Jésus, Mahomet, Bouddha, Marie ou Isis, qu’il soit homme ou femme. Il est bien au-delà de toutes ces définitions puisqu’il est Infini et donc Non défini.

La synarchie

Afin de sortir de cette structure pyramidale cloisonnée il ne s’agit pas de détruire la Pyramide mais de rétablir l’Unité entre toutes les Hiérarchies la constituant. Saint Yves d’Alveydre a révélé cela dans ses écrits sur la Synarchie : ainsi un des participants du premier niveau ( employé) fait aussi partie du Groupe du 2° niveau ( chefs) et ainsi peut communiquer les infos résultants des vécus du premier niveau, et parmi les chefs l’un d’entre eux participe aux réunions du 3° Niveau ( directeur) et ainsi de suite jusqu’au sommet et ainsi le Grand directeur est au courant de tout ce qui se passe dans son entreprise et inversement chaque niveau connait tout ce qui se passe au dessus et en dessous de lui .

C’est ce genre de structure qui dans les temps anciens a permis la structuration d’entreprises familiales solides et durant pendant de nombreuses générations. Car celui qui se trouvait à la place dirigeante était celui qui de nombreuses années auparavant avait été lui-même créateur du projet en tant qu’ouvrier ou artisan et petit à petit avait réussi à développer son entreprise jusqu’à en devenir Directeur. Ainsi il connaissait tous les avantages et inconvénients de chaque niveau Hiérarchique et lorsque les ouvriers lui réclamaient quelque chose il était à même de mieux les comprendre puisque lui-même avait été ouvrier. Lorsqu’un directeur d’une telle entreprise passait le flambeau à son « fils », ce dernier commençait son apprentissage en tant qu’ouvrier et petit à petit montait dans les Hiérarchies : il devait faire ses preuves.

De nos jours cela ne fonctionne plus comme cela ( sauf certaines exceptions) et dans les hauts postes de direction des entreprises on trouve des Jeunes diplômés de hautes écoles qui n’ont jamais travaillé dans les niveaux inférieurs et la plupart d’entre eux ne connaissent que la partie théorie et marketing des produits qu’ils vendent. Ainsi le grand directeur d’une fabrique de fenêtre s’avère incapable d’en fabriquer une de ses propres mains et ne peut donc percevoir les difficultés rencontrées par les ouvriers et distributeurs. La communication est interrompue entre ceux qui fabriquent (ouvriers) ceux qui vendent (distributeurs) et ceux qui dirigent et encaissent les bénéfices.
Ainsi quand un père passe la main à son fils qui sort de l’Université bardé de diplômes celui-ci s’avère rapidement incapable de gérer l’entreprise ou tout au plus devient-il un dirigeant qui exploite ceux qui travaillent pour lui. Ce genre d’entreprise ressemble alors fort aux systèmes féodaux du Moyen Age ou chaque individu travaillant la terre et chaque artisan n’était ni plus ni moins qu’un esclave au service de « seigneurs » qui ne faisaient rien d’autre que de profiter de la vie.

La disparition du Système pyramidal cloisonné ne peut s’accomplir que par un retour à la communication entre les différentes couches et la société et non une lutte perpétuelle entre nantis et moins nantis.

Lorsqu’ on devient conscient d’avoir été manipulé, il s’agit simplement d’agir pour ne plus l’être et de demeurer vigilant c’est à dire Être conscient à chaque instant de ce que l’on achète, de ce que l’on fait, de ce que l’on dit, de ce que l’on transmet . C’est une sorte de discipline intérieure qui débouche sur une sagesse vécue et partagée n’engendrant alors plus aucune polémique et c’est ainsi qu’on peut enfin trouver la Paix et la partager avec notre entourage.

Christian Duval (extrait)

Publié dans philosophie appliquée

Le blog de Wydyr

 http://indicescibles.blogspot.fr/ via http://www.chaos-controle.com/archives/2015/04/07/31853177.html

via: Résistance authentique

 

Publicités