Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Les micro-ondes anéantissent totalement la valeur nutritive de vos aliments, détruisant justement les vitamines et phytonutriments qui préviennent la maladie et favorisent la pleine santé. Des études antérieures ont montré que 98 % des nutriments anti cancer des brocolis, par exemple, sont détruits par le micro-ondes.

Pour comprendre le processus, il faut comprendre la nature des vitamines et phytonutriments (nutriments contenus dans les plantes). Il s’agit de molécules très délicates et très fragiles. Elles sont facilement détruites par la chaleur, c’est pourquoi les végétaux crus contiennent plus de nutriments que les aliments cuits. Les caroténoïdes, les antioxydants et d’autres molécules comme le DIM (1) (dans les brocolis) ou les anthocyanines (dans le maïs pourpre) sont facilement détruits par l’énergie des micro-ondes.

Les micro-ondes bombardent vos aliments au niveau cellulaire

Le micro-ondes est la pire façon de cuire les aliments, car les micro-ondes excitent les molécules d’eau à l‘intérieur de tout ce que vous cuisinez, la chaleur venant ainsi de l’intérieur de l’aliment. Il en résulte une désintégration cellule après cellule de la nourriture (comme les brocolis, les carottes, etc.), causant la décomposition presque totale des molécules de vitamines et de phytonutriments et ainsi conduisant à la maladie.

Un  aliment au micro-ondes n’est pas seulement un aliment « mort » à tous les niveaux, c’est un aliment qui a été déconstruit au niveau de ses molécules, ne laissant rien que des calories, des fibres et des minéraux vides. Pratiquement toute la teneur en vitamines et phytonutriments a été détruite.

Quiconque dit que c’est une façon saine de cuisiner est cruellement ignorant des méthodes de nutrition et de cuisson. Alors que la cuisson vapeur des légumes est réellement une bonne méthode pour aider à rendre certains nutriments plus bio-disponibles, le micro-ondes détruit les légumes de l’intérieur au niveau des cellules.

Il y a également production de radicaux libres, comme lors de l’irradiation des aliments par rayons Gamma, qui sont reconnus cancérigènes (cf : bio-électronique de Louis-Claude Vincent).

Comment ça marche?

Le micro-onde crée de la chaleur en induisant une agitation moléculaire. Chaque élément a, au niveau moléculaire, une fréquence vibratoire qui lui est propre. Si nous injections une pulsation de la même fréquence que celle de l’élément expérimenté, il se produit un phénomène de résonance. En ce qui concerne l’eau, la fréquence propre d’agitation moléculaire est de 2,45 gigahertz (2045 milliards par seconde). Tout produit hydraté subit donc sous micro-ondes, l’exaltation de 2 milliards et demi de frictions par seconde, entraînant un échauffement immédiat. C’est une eau bio-incompatible. Refroidie, elle inhibe la germination des graines et devient toxique pour la survie d’organismes aquatiques. Faites facilement l’expérience avec deux bouquets identiques, dont l’un est dans de l’eau chauffée au micro-ondes : ce bouquet se flétrit rapidement pendant que l’autre perdure. Ces ondes (UHF) concernent outre les fours, les radars de surveillance et les satellites et relais TV. Leur invention a d’ailleurs pour origine les radars utilisés pendant la dernière guerre qui, pourtant, avaient fortement nui aux soldats qui les utilisaient.

Ne vous laissez pas tromper par les apparences

Ce qui est trompeur avec le micro-ondes est que la nourriture parait exactement la même, mais au niveau des cellules, c’est comme si une guerre nucléaire s’était produite. La structure moléculaire a été désintégrée. Si vous pouviez voir des aliments avec un puissant microscope, vous ne les mangeriez plus jamais car vous réaliseriez à quel point ils sont devenus un désert nutritionnel. Masaru Emoto, célèbre biologiste, a fait l’expérience de photographier des cristaux de cellules après passage au micro-ondes qui s’avéraient complètement déstructurées.

Si vous voulez manger de façon saine, assurez-vous de consacrer un partie importante de votre alimentation aux plantes crues. Il est normal de manger une partie des aliments cuits à la vapeur, sautés ou même parfois des légumes grillés, mais lors de la cuisson, évitez de les brûler, car toutes les parties brûlées contiennent des produits chimiques cancérigènes toxiques qui favorisent le cancer du colon (voir : molécules de Maillard). (2)

Je suis, pour ma part, absolument atterré que si peu de gens soient informés de tout ça. Je vais moi-même avoir à informer mon propre personnel de ces questions, car ils ne semblent pas connaître l’histoire complète de la cuisine au micro-ondes. Passez le mot : le micro-ondes diffuse la mort parce qu’il transforme des aliments sains et nutritifs en calories vides et mortes. Cela fait plus d’une dizaine d’années que j’ai abandonné le micro-ondes et je n’en ai même pas chez moi.

Rappelez-vous qu’une personne qui cuisine beaucoup au micro-ondes aura inévitablement des carences nutritionnelles chroniques qui favorisent le cancer, le diabète, les maladies osseuses, la perte des fonctions cérébrales, les maladies cardiaques et de nombreux autres problèmes de santé. Les personnes les moins saines sont généralement celles qui utilisent fréquemment le micro-ondes et bombardent ainsi leur nourriture.

(1) Di-Indoly Methane : phytonutriment qui a un rôle dans le contrôle des oestrogènes en excès.

(2) Molécule de Maillard : lors de la cuisson, les acides aminés interagissent avec les sucres et cela provoque une réaction chimique : perte d’acides aminés à, vitamine D, production d’acrylamides, molécule reconnue par l’OMS comme présentant un risque pour l’alimentation humaine.

Sources:

http://www.naturalnews.com/039404_microwave_ovens_vitamins_nutrients.html

http://www.parolesvivantes.com/sante_ondes.htm#micro_ondes

https://explicithistoire.wordpress.com/2014/04/08/les-dessous-du-four-a-micro-ondes/

http://www.alternativesante.fr/manger-sain/le-four-a-micro-ondes-une-arme-domestique

article de: santé-nutrition

Advertisements