Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Sachant que les USA ont déclassifié des dossiers ovni:

Comme le dit, si bien, l’article ci-dessous, OVNI, ne veut pas dire extra-terrestre, forcément! sachant que les nazis construisaient déjà des OVNI et qu’ils ont continué, à le faire, au sein des programmes secrets américains, après avoir avoir été exfiltrés lors de l’opération Paperclip.

Donc , si vous voyez un OVNI, il y a plus de chance que se soit un ricain qu’un E.T…

L’armée américaine a déclassifié ses documents liés aux OVNI

Quelque 130 000 pages déclassifiées révèlent l'existence de 12 618 cas d'OVNI (Ph. Miguel Sanchez via Flickr CC BY 2.0)

Depuis lundi 19 janvier, 129 491 pages de documents secrets de l’U.S Air Force couvrant la période 1947 à 1969, et relatifs aux Objets volants non identifiés – les OVNI –, ont été déclassifiés. Ils sont désormais accessibles en ligne sur le site d’un célèbre « chasseur d’extraterrestres », John Greenwald, qui a obtenu leur déclassification par voie juridique.

Les Ufologues, ainsi qu’on nomme ceux qui s’intéressent au phénomène Ovni (de UFO ou unidintified flying object), seront particulièrement intéressés par les documents sur le projet Blue Book, mené par une commission de l’U.S.A.F qui, de 1952 à 1969, était chargée d’étudier ce phénomène. On y découvre que 12 618 cas d’OVNI ont été répertoriés, dont 3 201 ont fait l’objet d’une analyse plus poussée : parmi ceux-ci, 706 sont restés inexpliqués. Les autres ont pu être clarifiés et attribués à plusieurs types de causes : phénomènes atmosphériques, essais aéronautiques secrets, hallucinations, etc.

L’existence d’un objet volant non identifié, un OVNI, n’est pas synonyme de l’existence d’un extraterrestre

Le directeur du projet, le major Quantanilla, avait déclaré en conclusion de ces recherches que la nature non identifiée des 706 observations – rapportées (voire filmées) par des militaires ou des civils – résultait du manque d’informations sur le phénomène permettant de trancher, mais leur ressemblance avec les cas élucidés écartait la possibilité de phénomènes liés à des technologies extraterrestres.

Rien n’est dit en revanche dans les pages déclassifiées sur le supposé E.T accidenté en 1947 près de la ville de Roswell au Nouveau Mexique, devenue depuis un lieu de pèlerinages des ufologues, ni sur les Ovnis qui ont semblé pulluler dans cette zone durant plusieurs années. Mais d’autres documents et rapports rendus publics préalablement – par l’U.S.A.F et par la CIA – avaient déjà éventé le mystère : il s’agissait d’une part de l’écrasement d’un ballon-sonde d’espionnage (visant les Soviétiques) testé dans ce coin de désert, d’autre part d’essais avec les nouveaux avions furtifs U-2, le tout orchestré depuis la base ultra-secrète, la « Zone 51 », de l’armée américaine et de la CIA.

Rien qui puisse démonter les adeptes des théories du complot

Néanmoins, il y a très peu de chances que cette prolifération de documents déclassifiés démonte d’un poil les croyances des adeptes des théories du complot et autres ufologues, qui suivent inébranlablement le principe « on nous cache tout, on ne nous dit rien » – après tout, cela pourrait être encore une « manipulation » de la part des « puissants ». Finalement, la question relève de la croyance personnelle, voire de la psychologie, au-delà de toute preuve matérielle.

Román Ikonicoff

 

> Lire également dans les Grandes Archives de Science & Vie :

  • Extraterrestre de Roswell : 50 ans de délire – S&V n°959 – 1997. Un ballon stratosphérique avec des mannequins montés dessus… En 1997, l’US Air Force avait avoué que le célèbre « crash d’OVNI » qui avait alimenté les rumeurs et enflammé les imaginations depuis 50 ans était un accident lié à un engin voué à l’espionnage des essais nucléaires soviétiques.

959

  • Les Extraterrestres, miroirs de la science – S&V n°1069 – 2006. Avec la découverte de planètes extrasolaires semblables à la Terre, l’hypothèse d’une vie extraterrestre – des organismes vivants plus ou moins complexes – est devenue une possibilité aux yeux des scientifiques.

1069source: science et vie

 

Advertisements