Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , ,


 

Nous étions conscients du fait que François Asselineau était un énarque, haut-fonctionnaire, qu’il était surtout intéressant comme conférencier, notamment sur la construction européenne, comme je l’ai mentionné dans des commentaires.

Etant donné que le site possède une rubrique avec ce monsieur, pour les raisons citées plus haut. Et non pas l’UPR en tant que parti, car je ne crois pas, vous le savez, en la politique avec ce système représentatif, d’illusion démocratique.

Il était important de relayer ce travail d’investigation et d’information de Jean Robin.

Comme nous suivons des anciens de l’UPR, Tepa de Meta TV entre autre,  nous étions conscient qu’il n’avait pas l’envergure nécessaire, l’ambiguïté de son statut avec sa démarche « dissidente », une personnalité trop consensuelle, nous l’avions déjà considéré comme une voie de garage, en gros.

Avec cette enquête de Jean Robin, dont je ne partage certainement pas les idées (il vaut mieux toujours préciser, de nos jours), nous sommes définitivement fixés.

Dès lors devient difficilement concevable de le considérer comme un haut fonctionnaire ayant une ferveur patriotique. Comme nous avions pu l’éspèrer.

> il y a une suite sur dailymotion

Jeangab1


 

Publicités