Strategika 51

D’après des informations non confirmées, le président syrien Bashar Al-Assad serait sur le point d’effectuer un déplacement officiel à l’étranger et ce, pour la première fois depuis le début de la guerre au Levant. Destination: Téhéran ou Moscou. Rumeur ou pas, cette information s’inscrit dans la contre-offensive diplomatique des deux alliés de Damas puisque la Russie prépare un plan de sortie de crise que des observateurs avertis ont qualifié de complet. Sans surprise, Pékin appuie ce plan.

Le timing choisi semble idoin. Les Etats-Unis et leurs alliés sont empêtrés dans les questions de financement de ce qu’ils appellent « rébellion modérée » mais se sont rendu compte qu’ils devaient d’abord trouver un interlocuteur unique. Le rapprochement des pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) et la fin apparente de la brouille diplomatique entre le Qatar et l’Arabie Saoudite devait en effet faire avancer le dossier mais il en est tout autrement…

View original post 304 mots de plus

Publicités