histoireetsociete

Le secrétaire du parti communiste d’Ukraine critiquant le nouveau gouvernement ukrainien y voyait hier le rôle direct de la finance internationale et il citait Soros et sa « sollicitude pour l’Ukraine. Cet article d’un auteur italien développe la même idée. L’Italie  a vu un gouvernement de technocrates s’imposer à un Etat considéré comme failli politiquement plus encore qu’économiquement. D’où la prise de conscience que le capital financier est en situation de se passer du personnel politique pour gérer directement les Etats selon les méthodes de la bureaucratie des multinationales, y compris l’assassinat des concurrents comme le PDG de Total. Avec la terreur des années de plomb, les italiens ont sans doute vécu des laboratoires de la modernité.. Celle du néo fascisme du marché, du consumérisme et du spectacle si bien perçu par Pasolini, y compris   les pitres populiste à la beppe Grillo, toutes les formes délirantes et parodiques du politique. L’apocalypse du politique comme activité…

View original post 1 092 mots de plus

Publicités