Strategika 51

L’observation des faits en Irak et en Syrie démontre que la fameuse coalition formée par Washington (90% US et 10% reste du monde vassalisé) poursuit une stratégie de procrastination au Moyen-Orient et ménage au plus haut point l’Etat Islamique en Irak et au Levant (Daech) qu’elle prétend combattre. Il s’agit de gagner du temps. Le temps de préparer la prochaine phase.

Si certains lecteurs trouvent que notre propos frise l’outrecuidance, voici quelques réalités:

Les mortiers et les lances-roquette multitubes de Daech sont à moins de 20 kilomètres de l’aéroport international de Baghdad;

C’est sur la base de ce fait ci-dessus que les renseignements US n’écartent plus une éventuelle « chute » de la capitale irakienne entre les mains de l’organisation terroriste;

Plus de 60% de la province sunnite d’Al-Anbar en Irak est sous le contrôle de Daech; La chute d’Al-Anbar, province à l’occident de l’Irak et dont le territoire est contigü avec…

View original post 151 mots de plus

Publicités