Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

jihadist tafik ali

Djihadiste par-ci, djihadiste par-là, les médias nous répètent en choeur que des centaines de français sont partis en Irak/Syrie et que ces “guerriers d’allah” radicalisés représenteront une menace une fois en France. On ne manque pas une occasion de nous rappeler l’affaire merah. A l’heure où terrorisme rime avec islamisme, il est bon de mettre de côté la peur et de faire une analyse à tête refroidie de ce qu’il en est vraiment. Mais alors, (1)Qui sont ces terroristes ? (2)Combien d’attentats commettent-ils ? (3)Combien de personnes tuent t-ils ? (4)Sont-ils plus actifs qu’auparavant ?

Avant de répondre à ces questions clefs, il est bon de revenir rapidement sur un rapport compromettant de 214 pages de Humans Right Watch, et une courte vidéo pour les plus pressés d’entre nous. La police fédérale américaine a poussé des musulmans américains à commettre des actes terroristes et plus de la moitié des condamnations seraient le fruit de coups montés par le FBI. Sans l’implication du FBI, il y aurait ⅓ d’attentats en moins d’après cette ONG.

Revenons à nos moutons : Le terroriste barbu, un mythe ? Il se trouve que nous avons des données depuis 2006 jusque 2013 concernant le terrorisme. Ces données sont publiées par la police européeenne Europol qui puise directement ces données des services de polices nationaux des pays de l’UE. Les données qui suivent datent de 2013 (rapport), et les terroristes sont regroupés sous l’étiquette religieuse (pas de précisions sur la religion), extrême droite, extrême gauche, séparatistes, divers. Les résultats vont en étonner plus d’un.

Combien d’arrestations ?

Sur les 225 arrestations effectuées en France en 2013, 143 sont d’ordre religieux et 77 concernent les séparatistes. Il y a donc 64% des arrestations qui concernent des religieux, sans doute une majorité musulmane à en croire nos médias, mais n’étant pas précisé dans le rapport, nous ne pouvons le vérifier.

Combien d’attentats évités ou accomplis ?

Sur les 63 attaques évitées ou perpetrées en France, on en dénombre 58 d’origine séparatiste, 5 d’origine non specifiée, et aucune d’origine… religieuse. Les religieux sont arrêtés 64% du temps et représentent 0% des attentats évités ou accomplis en France. Il est bon de le répéter : 0 actes terroristes ont été commis par les musulmans en 2013. Entre 2006 et 2011, ils representaient… 0.4% des actes terroristes et 25% des personnes arrêtées.

Combien de personnes tuées ?

Les chiffres par pays ne sont pas communiqués. Sur 507 millions de personnes vivant dans l’UE, on dénombre… 7 personnes tuées par des terroristes en 2013. Et parmi ces 7 personnes, une seule a été tuée par un terroriste musulman (l’attaque de Woolwhich). Les séparatistes, groupes d’extrêmes droite et d’extrême gauche tuent autant ou plus de personnes dans toute l’union européenne que les musulmans.

Evolution ?

Au niveau de l’UE, le nombre d’arrestations évitées ou perpétrées est plutôt stable et autour de 500. C’est un peu plus volatil pour les attaques évitées ou perpétrées avec une variation de 219 en 2012 et 152 en 2013. Le nombre de morts depuis 2006 tourne à une moyenne autour de 8 tués par an dans toute l’UE.

Le terroriste classique est séparatiste et il représente entre 80% et 90% (varie selon l’année) des actes terroristes en France. Cela change du portrait du terroriste dressé par les médias, qui eut cru que le corse ou le breton était plus menaçant que le musulman extrémiste ?

Nos représentants jouent sur notre peur infondée de la menace terroriste et ont fait passer à l’assemblée très récemment des lois liberticides. Vous avez plus de chance de gagner au loto que d’être tué par un terroriste.
Réveillons-nous et disons stop à la peur.

source: Agoravox



Rappel:

FRANCOIS ASSELINEAU SUR LE TERRORISME ISLAMIQUE !

Avec l’appui des statistiques EUROPOL,  Asselineau démonte les conclusions du livre blanc de la défense et de la sécurité nationale...

Publicités