Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

RecessionGrâce à une politique de taux d’intérêt nuls, grâce au quantitative easing (transformé depuis lors en tapering), grâce aux manipulations statistiques… le gouvernement Obama avait pu entretenir l’illusion d’un pays en croissance, malgré la crise la plus grave de son histoire. Aujourd’hui il n’est plus possible de nier ni de se cacher derrière de faux arguments (par exemple la météo) : Les Etats-Unis sont bien en récession, leur PIB vient de reculer officiellement de 1% au premier trimestre 2014. Les pseudo-experts qui nous bercent de propos rassurants depuis des mois et des années (« c’est la reprise ») peuvent aller se rhabiller, Olivier Delamarche avait raison…

« L’économie des Etats-Unis s’est contractée davantage que prévu au premier trimestre, selon la deuxième estimation du département du Commerce nettement révisée en baisse jeudi.

Le produit intérieur brut (PIB) américain a reculé de 1% en rythme annualisé de janvier à mars, après avoir progressé…

View original post 75 mots de plus

Publicités