Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

 roger taieb

La partie semblait jouée. Patrick Floquet, maire (DVD) sortant de Montmagny (Val-d’Oise) devance son adversaire René Taïeb (PS) de quinze points. Mais le chantage à l’antisémitisme s’est bizarrement invité dans la campagne de l’entre-deux-tours.

En cause, un tract antisioniste, « écoeurant » selon Taïeb. Problème : il est aussi accusé de l’avoir édité lui-même.

Cette accusation a été sous-entendue par Patrick Floquet, maire divers droite de Montmagny :

« Ces tracts ont été ramassés dans les minutes, après qu’on me les a signalés. [René Taïeb] a la tête sous l’eau et joue sa dernières carte. Il est en train de monter les communautés les une contre les autres dans cette campagne » (Le Parisien du 27 mars 2014).

Le tract en question :

tract-antisioniste

Candidat PS dans la commune et ancien président de l’antenne locale du CRIF, René Taïeb (photo) a porté plainte contre X pour ce tract, qui aurait été distribué dans la nuit du 21 au 22 mars avant le premier tour des élections municipales. Quant aux accusations de son adversaire, Taïeb s’emporte :

« Qu’il le prouve ou qu’il me présente ses excuses officielles. Jeter sur une victime ce ramassis de mensonges nous rappelle des heures bien tristes de l’Histoire. »

Il a précisé également qu’il attaquera en justice son adversaire, arrivé en tête au premier tour avec 42,94 %. Taïeb était arrivé loin derrière, ne rassemblant sur sa candidature que 26,80 % des suffrages.

Voir aussi, sur E&R : Quand Alex Moïse s’envoyait des messages antisémites pour faire interdire Dieudonné

source: E&R