Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 

Né en 1965, Laurent Costa est un amoureux de la nature. Après de longues années en Suisse romane, Laurent l’horloger revient vivre dans son pays natal. Attaché à la préservation de l’environnement et particulièrement à la qualité de l’eau, il décide de s’investir dans ce domaine.
L’heure est-elle à la prise de conscience de notre patrimoine mondial ?
C’est, du moins, ce message que Laurent souhaite passer. Le but étant de s’investir dans l’éducation et la protection de la nature, d’avoir une meilleure gestion de l’eau à travers des petits gestes simples et gratuits quotidiens, et également de permettre un accès à l’eau potable pour tous.
Mais comment attirer l’attention sur ce thème particulier ?
Afin de rendre son action ludique et originale, Laurent choisit le microscope comme outil de travail.
Et si l’eau avait un message à transmettre ? Quel serait-il ?
Que nous dirait l’eau si nous décidions de la photographier (comme une radiographie) au cœur de son intimité à l’aide de microscopes appropriés ?
C’est afin de répondre à cette question que Laurent est devenu un photographe atypique.

 

Sans connaitre de protocole scientifique, sans travail particulier, en congelant un peu d’eau sur une lamelle de verre, il en photographie les cristaux et puis l’eau par elle-même quelques secondes après.
Pourquoi l’idée lui est-elle venue de faire cela ? Cette question n’aura sans doute jamais de réponse. Cela n’est pas important, car comme l’a si bien dit Blaise Pascal, « le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas ».
L’eau pourra-t-elle nous donner une réponse sur ce qu’elle est ?
Est-elle un simple assemblage d’atomes ? Ou est elle un miroir qui pourrait refléter l’humanité et/ou ce qu’elle lui fait subir ?
Dans ce cas, aurait-elle un message à nous faire passer ?
Cet or bleu, indispensable à la vie et comportant des caractéristiques semblables à l’être humain, aurait-il un lien avec lui ?
On dit que l’eau « coule de source ». Mais de quelle source s’agit-il ? Ne serait-ce pas à notre propre source que nous nous connectons lorsque nous nous relions à l’eau ?
Au jour d’aujourd’hui, la science se rend compte de plus en plus de lien qui rattache l’expérimentateur avec l’objet de l’expérimentation. Les deux semblent liés et interdépendants.
Est-ce que cela pourrait induire qu’une communication peut s’établir entre le photographe et les cellules de l’eau ?
Les Traditions nous disent que notre monde matériel a pris naissance à partir de l’eau.
Aller à la quête de l’eau serait-il un chemin pour aller à la quête de ses origines ?
Laurent Costa vous propose de partager sa quête en vous faisant bénéficier de son point de vue unique et original. Ses photos sont le témoignage de ses recherches au cœur de l’eau et libre à chacun de les vivre à sa manière…
Les photos de cristaux sont de l’hiver très froid 2011 – 2012. Les photos en macro de janvier 2014.

 

en vidéos:

French Kiss Production et Waterphoto

Eau de Copenhague au rythme de la musique

 

En tant qu’observateur et non scientifique, mes arguments sont à prendre avec réserve. La chance du débutant, le fruit hasard ?

Plus la science avance, plus elle donne raison à la nature.

« Je sais que je ne sais rien sur l’eau, comme sur le monde » Socrate

Merci, Viktor Shauberger, Dang Vinh Luu, Dominique Kubler, Olivier Liévin, Jacques Collin, Didier Salvignol, Françoise Capgras, Arthur Hoeberechts, Isaac Newton, Francis Bacon, Robert Boyle,

Lien d’origine:

trouvé sur: informaction.info

Publicités