Étiquettes

, , , , , , , , ,

Le pic pétrolier mondial (ou Pénurie mondiale de pétrole) est le fondement même de la crise économique, son origine. Certains attribuent la crise à la finance et n’ont pas totalement tort. Il s’avère que la crise financière est la conséquence du choc pétrolier, comme on le verra plus tard dans le chapitre consacré a la crise financière sur ce blog.

Pour essayer d’être bref, en voici les grandes lignes (Ces observations découlent du bon sens) :

  • 1) Effectivement, il reste encore énormément de pétrole dans le monde (environ la moitié des réserves initiales).
  • 2) Les réserves de pétrole de tous les pays du monde sont limitées (une réserve fini par se vider) ;

« La technologie n’augmente pas les réserves, la technologie vide le puits plus vite.  » Jean Laherrère

  • 3) Avec le temps, la production d’un puits de pétrole finit inexorablement par décliner (déplétion) ;
  • Principe du pic de production d’une ressource naturelle épuisable.
  • 4) Le pétrole produit (qui sort du sol), est consommé quelques jours plus tard par l’économie mondiale (peu de stocks) ;
  • 5) La consommation mondiale de pétrole augmente fortement (de l’occident mais également des pays émergements, en particulier de l’Asie) ;

« Demandez à un cadre dirigeant du monde pétrolier dans combien de temps les deux milliards d’Indiens et de Chinois vivront comme un Français actuel. Avant toute réponse, vous obtiendrez un grand éclat de rire. » Jean-Marc Jancovici

  • 6) La croissance des économies modernes est proportionnelle à leur consommation d’énergie.
  • Consommation mondiale de pétrole : 1973 : 1er choc pétrolier / 1980 : deuxième choc pétrolier)

    « Le pétrole fait l’argent, pas l’inverse. » Pic Pétrolier

Évolution du cours du pétrole au cours du temps (En dollars courants)

  • 8) La production de pétrole des puits « conventionnels » ne croit plus depuis 2006 (Passage du Pic de production pétrolière des puits « conventionnels », source AIE) ;
local/cache-vignettes/L434xH185/Le-systeme-je4fe-df0d1.pngÉvolution de la production mondiale de pétrole depuis 1900
  • 9) Les signes sont là : depuis 2006, la course vers les gisements plus « sales » et beaucoup moins productifs (schistes, pétroles lourds, sables bitumineux…), découverts depuis longtemps et ayant un taux de retour énérgétique (EROI) de plus en plus faible (exemple : sur les sables bitumineux du canada, l’EROI est de 2:1 = On brule 1 baril sur place pour en produire 2, vos poumons apprécient…) ;

Evolution du prix du baril de petrole depuis 2003 (en dollars)

Évolution du prix du baril de pétrole 2003-2014 (en dollars)

Involution de la teneur atmosphérique en CO2 (mesurée a Hawaï)

  • 10) Inexorablement, la consommation devra s’adapter a une production qui baisse. Nous finirons donc par exploiter le gaz et le pétrole de schiste en France (durée de vie moyenne d’un puit de schiste : 2 ans seulement)  ;

Évolution de la production d'un gisement de schiste au cours du temps (en années)

Évolution de la production d’un gisement de schiste au cours du temps (en années)

A savoir : En 2011, 70% de l’électricité mondiale était produite à partir de pétrole, charbon ou gaz selon l’AIE (Alors que seulement 10% du pétrole extrait est destiné à produire de l’électricité…).

Cours de l'uranium, 1980-2012 (en $, Pics en 2007 et 2008)

Cours de l’uranium, 1980-2012 (en $, Pics en 2007 et 2008)

« Si on n’augmente pas le prix de l’énergie, on se dirige tout droit vers une dictature. » Marcel Boiteux, directeur d’EDF de 1967 à 1987.

En fait, 60% du pétrole produit est utilisé dans les transports à travers le monde qui ne fonctionnent … qu’au pétrole ! (99,8%)

En réalité, la crise économique est avant tout une crise énergétique !

Les questions qui résultent de ces observations sont donc :

  • A partir de quel moment nos économies ne pourront-elles plus supporter le poids d’un pétrole de plus en plus cher ? (Voir : crise financière)
  • Quels pays arrêterons de consommer (pour que les autres puissent continuer) et pourquoi ?
  • Dans un monde ou les armées n’ont jamais été aussi puissantes, quelles en seront les conséquences ?

Plus d’informations ?

« Comprendre le pic pétrolier » sur le blog de Benoit Thévard (ingénieur indépendant)

« Le futur Pic pétrolier » Sur le blog de JM JANCOVICI (Polytechnicien et expert en énergie)

Vous trouverez également des vidéos sur le sujet dans l’onglet Liens

source: http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-pic-petrolier-les-signes-sont-149893