Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

valls

Manuel Valls croit à la théorie du Choc des civilisations et il a choisi son camp : Israël et ses vassaux occidentaux. Pas une semaine ne se passe sans qu’il ne manifeste avec ferveur les liens qui l’unissent à l’État hébreu. Le 18 mars, il vient apporter son soutien à David Habib, candidat PS aux municipales de Pau et « ami personnel » du Ministre. Pour mémoire, vice-Président du Groupe d’amitié France-Israël, David Habib est aussi l’un des rares signataires du Parti Socialiste de la « Lettre ouverte au président de la République » (alors Nicolas Sarkozy) lui demandant de s’opposer à la reconnaissance d’un État palestinien… Le lendemain même, il prononce un discours à l’esplanade du Trocadéro à l’occasion du rassemblement organisé par le CRIF les liens en hommage aux victimes de  Mohamed Mehra, dans lequel il assimile antisionisme et antisémitisme et traîne dans la boue ceux qui osent critiquer la politique de l’État hébreu. Ces prises de position font écho à ses nombreuses professions de foi en faveur d’Israël, notamment à celle prononcée sur Radio J en novembre 2012, au moment même où l’armée israélienne déployait l’opération Pilier de défense dans la bande de Gaza qui s’est soldée par des centaines de morts et des milliers de blessés, côté palestinien.

 

La communauté musulmane en France ne bénéficie pas des mêmes attentions, loin s’en faut : sorties sur l’Islam (au Conseil des Ministres) qu’il estime incompatible avec la démocratie, campagnes islamophobes à répétition, interdiction d’une manifestation contre un film raciste antimusulman, promotion agressive de la laïcité contre la communauté musulmane, déni de l’islamophobie (il récuse d’ailleurs le terme même en accréditant le mythe de son invention par des intégristes iraniens dans les années 1970). Lors du meeting du 27 novembre dernier à la Mutualité pour « défendre la République contre les extrémismes » il est allé jusqu’à mettre sur le même pied extrême-droite et communautarisme religieux – comprendre « musulman »  (voir ici à 2’05). Les musulmans ne se trompent pas en estimant à une très large majorité (77 %) que le PS est un parti islamophobe et raciste.

Cette inégalité de traitement ne fait que refléter la politique extérieure menée par la France

(…)Lire la suite de l’article sur bourgoinblog.wordpress.com