Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Notre démocratie est une imposture

Notre démocratie est une imposture

le 21 mars, 2014 dans Démocratie par

J-1 avant la nouvelle mascarade électorale ! Qui veut son petit bulletin à insérer dans le fion de la démocratie ? Sûrement pas nous ! A part une invitation quelque peu délétère à massacrer votre carte d’électeur, vous attendiez quoi des clampins de Diktacratie.com ? 60 propositions pour autant de mensonges ? Nous ne mangeons pas de ce pain là. Car avant d’avoir faim de pouvoir, nous avons surtout soif de liberté. Et selon notre dialectique, celle-ci ne se monnaie pas contre un vulgaire bout de papier !

Ainsi, depuis quelques temps, beaucoup de nos contradicteurs s’impatientent, et trépignent même de voir sortir de notre chapeau un programme tonitruant exposant point par point comment délivrer notre belle patrie des griffes qui la saignent… Et pourquoi pas une pétition tant qu’on y est ?! Parce que c’est toujours pareil… Au lieu de s’attabler avec nous pour réfléchir sérieusement à l’agencement d’un après, trop nombreux attendent, les pieds sur la table et le derrière dans le canapé, qu’on leur fourre dans la bouche la solution miracle !

« Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres » professait La Boétie. En voilà un programme qui à lui seul serait à même de renverser notre diktacratie ! Mais combien sont prêts à allumer la mèche qui fera fondre leurs chaînes d’esclaves volontaires ? Si peu… Alors oui, ces élections vont de nouveau imposer leurs représentants, sans que la cité ne prenne feu. Rien qu’à Paris la balance HidalgoNKM a de quoi faire bouillir la marmite ! Et pourtant, pas d’Émile Henri à l’horizon… Sinon, y a toujours moyen de fantasmer le putsch avec la bande de certains suprématistes, ou de s’encanailler en glissant des quenelles plus longues que la muraille de Chine, voire de s’enivrer en lousdé de la brillante critique de l’insolent dissident réconciliateur ! Mais en définitive, rien ne changera à l’issue de ces élections.

Donc, que faut-il faire ?

Eh bien continuer de proposer de nouvelles réflexions élaborées sur l’analyse objective des échecs du passé et des réussites de l’Histoire. Décortiquer les ressorts ontologiques qui font que l’Homme s’aliène systématiquement entre pouvoir ou servitude. Imaginer des modèles politiques originaux, où les peuples souverains pourront se déterminer sans intermédiaires. La sphère dissidente excelle d’ailleurs dans l’art de ranimer les consciences  à coup d’électrochocs ! Mais elle sera d’autant plus performante quand, par-delà ses divergences, elle rassemblera ses forces, à la manière de l’armée libératrice de ce Thrace insoumis

D’ailleurs, le nerf de toute démocratie véritable se loge dans sa capacité à prendre en considération les opinions les plus diverses, pour les réunir par consensus, sur les voies de l’intérêt commun. Soit l’absolu opposé de notre système représentatif, qui lui se nourrit de la gangrène partisane, pour finalement asseoir toujours les mêmes sur un trône démesuré.

Ainsi, Diktacratie.com ne se revendique pas d’utopiques bouleversements ici et maintenant. Nous n’avons pas cette prétention, d’autant plus que nous refusons d’être les esclaves d’orgueilleux espoirs…
Nous invitons dès lors à démultiplier la puissance de nos armes, en vous joignant à notre combat quotidien. Et ainsi oeuvrer à une conscience fédératrice, qui le jour où ce système s’écroulera sur ses maîtres décadents, nous permettra de poser les premières pierres d’une nouvelle donne, socle d’un épanouissement commun.