Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , ,

logo_utpla

Il y a différentes manières d’agir pour la préservation des abeilles, comme acheter davantage de miel (qui au passage, peut bien souvent remplacer le sucre blanc d’un faible intérêt nutritionnel), planter un jardin favorable et sans pesticides, ouvrir un point d’eau, fabriquer un nichoir, ou encore signaler à la mairie de votre commune la présence d’un nid de frelons asiatiques.
Ceci-dit, la plupart de ces solutions ne sont pas accessibles à tous (tout le monde n’a pas la chance d’avoir son p’tit coin de verdure), mais il existe une alternative proposée par le site Un toit pour les abeilles : le parrainage d’une ruche (ou d’une fraction de ruche) où l’on peut s’associer à plusieurs pour financer le parrainage.
Votre nom sera ainsi inscrit sur la ruche, sur les pots de miel, ainsi que sur la page du site (sauf avis contraire de votre part) consacrée au parrainage .
Tout au long de l’année, les abeilles vous remercient en vous envoyant les pots de miel correspondant à votre parrainage, pour les consommer vous-même ou les offrir à des amis, et faire connaître ainsi la nécessité de les protéger.

Tarifs :

Personnalisation de vos pots de miel avec le suivi annuel et les photos de la ruche sur leur site :

L’enjeu

Les abeilles ont un rôle essentiel en termes de préservation de la biodiversité. Ce sont des insectes pollinisateurs, c’est-à-dire qu’elles transportent le pollen (élément mâle) des fleurs qu’elles butinent sur le pistil d’autres fleurs (éléments femelle), ce qui permet la fécondation et la reproduction des espèces végétales.

Selon une étude de l’INRA et du CNRS, 35 % de la production mondiale de nourriture est directement dépendante des pollinisateurs. Or, une disparition d’une quantité considérable de colonies d’abeilles sévit depuis quelques années, partout dans le monde : 29 % des colonies d’abeilles seraient décimées en France, sous l’effet des pesticides, des frelons asiatiques et de la concurrence des miels à bas coût venus de l’étranger. En effet, selon le  Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, 1 ruche sur 3 disparaît chaque année en moyenne en France et n’est pas renouvelée.
Cette menace peut se traduire par la diminution de la production agricole, une augmentation des prix de l’alimentation, aggravant la crise alimentaire mondiale actuelle. Pour exemple, dans une région de Chine, les abeilles ont totalement disparu ! (les agriculteurs sont obligés d’employer des centaines de personnes pour polliniser eux-mêmes les fleurs des poiriers…).

Alors, pourquoi se priver de consacrer une petite somme par mois pour soutenir les abeilles, avec en bonus un bon miel 100% local !

Voici différents sites qui proposent ce type d’initiative (à vous de choisir !):
www.untoitpourlesabeilles.fr
www.parrains-d-abeilles.com
www.bienmanger.com/Parrainer_Ruche

Infos et sources :
http://www.dgdr.cnrs.fr
http://www.cnrs.fr
http://www.inra.fr
http://www.vedura.fr

source: 4emesinge

Publicités