Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Propagande à-tout-va !

03.03.2014 09:05
Les manoeuvres russes en Ukraine provoquent de vives réactions des dirigeants européens. [EPA/FABRIZIO BENSCH / POOL]

Les manoeuvres russes en Ukraine provoquent de vives réactions des dirigeants européens. [EPA/FABRIZIO BENSCH / POOL]
Face à la crise ukrainienne et aux risques pour la souveraineté du pays, les dirigeants occidentaux ont suspendu leurs préparatifs en vue du sommet du G8 en juin en Russie.

Condamnant la « claire violation » de la souveraineté de l’Ukraine par Moscou, les dirigeants de sept pays membres du G8 ont annoncé dimanche la suspension de leurs préparatifs en vue du sommet du groupe à Sotchi (Russie) en juin.

« Nous prenons note du fait que les actes de la Russie en Ukraine vont à l’encontre des principes et des valeurs qui guident le G7 et le G8 », ont justifié ces pays (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni), ainsi que les dirigeants de l’Union européenne.

L’Ukraine perd le contrôle en Crimée

Les dirigeants des pays du G7 ont assuré être « unis dans le soutien à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et son droit à choisir son propre avenir ». Les ministres des Finances des sept pays se disent en outre prêts à fournir un « solide soutien financier » à Kiev.

Cette annonce survient alors que l’Ukraine s’est déclarée dimanche « au bord de la catastrophe » à la suite de la « déclaration de guerre » de la Russie. Elle semble perdre rapidement le contrôle de la Crimée, poussant les Occidentaux du G7 à faire bloc contre Moscou.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a mis fermement en garde la Russie dimanche sur le risque de perdre sa place au sein du G8 si Moscou poursuit son incursion militaire en Crimée. Par son action en Ukraine, la Russie « menace la paix et la sécurité en Europe », a accusé dimanche l’Otan alors que Washington évoquait une possible exclusion du G8.

Les Occidentaux ont multiplié les mises en garde dimanche contre la Russie, accusée par l’Otan de « menacer la paix en Europe » avec son action en Ukraine, et prévenue par les Américains qu’elle pourrait même perdre sa place au G8.

>> Le chef de la marine ukrainienne prête allégeance aux pro-russes

Principale menace concrète jusqu’à présent, les Etats-Unis ont averti la Russie qu’elle risquait d’être exclue du G8, dont le prochain sommet doit se tenir en juin à Sotchi, la ville des récents JO d’hiver qui ont servi de vitrine à Vladimir Poutine.

Risque de « sanctions »

Le président russe « pourrait ne pas avoir de G8 à Sotchi, il pourrait même ne pas rester au sein du G8 si cela continue », a prévenu le secrétaire d’Etat américain, John Kerry. « Si la Russie veut être un pays membre » du club des grandes puissances, « elle doit se comporter comme un pays du G8 », a-t-il dit en menaçant Moscou de « sanctions » et « d’isolement économique ».

Dans la soirée, le chef de la diplomatie américaine a annoncé qu’il se rendrait à Kiev mardi pour soutenir les autorités ukrainiennes.

« Un bruit de bottes »

La France et le Royaume-Uni ont suspendu leur participation aux préparatifs du G8. « La Russie est traditionnellement notre amie. Nous souhaitons d’un ami traditionnel autre chose qu’un bruit de bottes », a lancé le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

La réunion de l’Otan entrait dans le cadre d’une intense activité diplomatique pour tenter de dissuader la Russie d’intervenir en Ukraine, alors qu’elle a déployé des forces en Crimée.

Le président Vladimir Poutine s’est toutefois déclaré ouvert à un dialogue politique sur l’Ukraine proposé par la chancelière allemande Angela Merkel.

source: http://www.rts.ch/info/monde/5656399-les-etats-unis-menacent-d-exclure-la-russie-du-g8.html

Activiste de Maïdan: « il y avait beaucoup de mercenaires américains et allemands » (MAJ: les militaires démissionnent massivement)


Ah elle belle la révolution démocratique, n’est-ce pas? Cela ne vous rappelle t-il pas d’autres conflits comme la Syrie et ses mercenaires étrangers? 

Nous savons maintenant que les diplomates ont discuté de renverser le gouvernement  et mettre un homme à eux au pouvoir, que des mercenaires israéliens  étaient sur place aux commandes, un agent de l’IPA a été retrouvé parmi les manifestants, des tracts identiques retrouvés en Egypte et en Ukraine,  des combattants auraient été formés en Pologne et Lituanie sans parler de ceux financés par l’UE

MAJ: Crimée : Les militaires ukrainiens démissionnent massivement de leurs unités
Plus frappant encore, le commandant en chef de la marine, fraîchement élu, prête allégeance à Moscou.

Cela remet les choses en perspectives lorsque l’on voit Obama dire à Poutine qu’une ingérence de la Russie en Ukraine serait inacceptable. Tout cela était bien trop organisé et professionnel pour être une révolution populaire et les preuves abondent aujourd’hui dans ce sens. Fawkes

Parmi ceux qui ont participé à des manifestations anti-gouvernementales à Kiev il y avait de nombreux mercenaires de pays occidentaux, dit l’un des militants détenus suites aux manifestations à Maidan.

 » Il n’y avait pas beaucoup de Russes, mais environ 60 Américains et 30 ou 40 Allemands, peut-être plus « , a déclaré le militant , appelé Vladislav.

« Il y avait aussi des Polonais, des Turcs et des gens d’autres pays », a-t-il dit, ajoutant que certains avaient des armes à feu . «Ils étaient très agressifs, alcoolisés et drogués » , décrivant la situation à Maidan telle qu’il la voyait .

 » Les dirigeants du secteur Droit battaient tout ceux qui qui n’obéissaient pas ou faisait des erreurs. Certains ont carrément été tués », a déclaré Vladislav, qui était aussi à Kiev en tant que mercenaire, mais a abandonné la révolte quand, après une discussion avec l’un des dirigeants il a décidé de ne pas tenter sa chance et partir.

Vladislav, qui est venu en Ukraine depuis la Russie, a été arrêté par les gardes-frontières russes et fait actuellement l’objet d’une enquête pour ses activités de mercenaires, pour lesquelles il risque plusieurs années de prison.

Source:
Actualidad RT

Vladimir Poutine, Septembre 2013: « La plupart des pays Euro-Atlantistesrenient leurs principes moraux »

vidéo:

Ukraine : Laurent Fabius avoue le coup d’Etat monté avec l’Allemagne et la Pologne


Laurent Fabius avoue (25-02-2014) qu’il a fourni les élément avec l’Allemagne, la Pologne et l’UE pour un véritable coup d’Etat contre le président Ianoukovitch et sa majorité parlementaire. A noter que Fabius n’ose même plus prononcé le nom du président ukrainien berné qui est pourtant celui qui a signé l’accord du 21-02-2014 soutenu par l’UE avec une opposition qui savait qu’elle ne le respecterait pas.

en vidéo, Fabius, avoue: le renversement de la majorité, par la minorité…