La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force.

Strategika 51

Les incessants renforts militaires israéliens au Golan et aux frontières syro-libanaises, le raid israéliens sur un prétendu convoi de missiles Sol-Sol syriens destiné au Hezbollah, le renforcement des capacités offensives américaines en Israël, en Jordanie et en Turquie et l’échec sanglant de deux offensives rebelles directement supervisées par Tel-Aviv, Ryad et Amman, démontrent clairement que Washington et Tel-Aviv s’apprêtent à intervenir de manière plus offensive en Syrie. En face, l’Iran dont l’envoyé spécial en Syrie a rencontré le Président syrien Bashar Al-Assad aujourd’hui, a réaffirmé en marge de la signature d’Accords de défense et de coopération militaire, sa disponibilité à intervenir militairement en cas d’agression contre ce que l’Iran a qualifié comme le front avancé de la lutte contre le régime sioniste.

Sur le terrain, l’armée syrienne ne chôme pas. Plus de 189 rebelles dont de très nombreux ressortissants saoudiens, égyptiens et jordaniens ont péri entre hier et aujourd’hui dans…

Voir l’article original 138 mots de plus