Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Comment vendre des journaux en panne de vitesse? Avec la franc-maçonnerie et la vie sentimentale de François Hollande, l’islam et ses dérivés constitue un marronier idéal. Illustration.

23.02.2014 à 15h15

Devinette: pour représenter la dernière couverture du Nouvel Observateurune seule de ces deux images accolées est authentique. Saurez-vous deviner laquelle?

doublenvelobs

Que les lecteurs de Panamza se rassurent: le journal proche du Parti socialiste ne s’est pas aventuré à « enquêter » sur ces Français partis servir un régime d’occupation et d’apartheid en faisant la guerre au nom de l’État d’Israël. Dossier de la semaine, paru jeudi 20 février: ces jeunes gens présentés comme des « djihadistes » et partis combattre le régime syrien aux côtés des miliciens religieux hostiles à Bachar El-Assad. Une « enquête » qui s’inscrit dans la cadence du gouvernement: mi-janvier, c’est Manuel Valls (en tandem avec Michaël Darmon, journaliste à I-Télé et chroniqueur dans la chaîne israélienne i24news) qui a donné l’ordre du jour aux médias hexagonaux en dramatisant ce « phénomène très particulier et dangereux pour nos intérêts ».

 

Sans oublier l’inénarrable Hassen Chalghoumi (co-auteur d’un prochain livre de « conseils pour aider un jeune homme qui tombe dans le piège de la criminalité« …): il vient de faire connaître au Figaro, durant une interview d’une rare et délicieuse complaisance, qu’il était en contact avec le ministre de l’Intérieur sur ce sujet et qu’il allait sillonner la France (avec quels fonds? Mystère) pour constituer ce qui s’apparente à des cellules de crise pour les familles concernées. (…)suite de l’article sur:

http://www.panamza.com/230214-islamophobie-nouvel-obs