Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Des informations font état de la présence d’agents israéliens au milieu des extrémistes néonazis armés dont certains seraient spécialistes des tirs de précisions.

D’après Press TV, un ancien officier israélien mène la révolte en Ukraine

http://www.presstv.ir/detail/2014/02/16/350986/israel-exofficer-leads-ukraine-unrest/

Un agent de l’international police agency arrêté en Ukraine…parmis les manifestants

http://www.youtube.com/watch?v=I_gzdQnWo_Y#t=13


Voilà un événement de plus qui en dit long sur ce qui se passe à Kiev. La police ukrainienne a arrêté un agent de l’IPA (international police agency) dans les rangs des manifestants. Or il est plutôt curieux de retrouver un agent de police (affilié à une organisation internationale) luttant contre le gouvernement. La police n’est-t-elle pas censée réprimée les manifestations et non les provoquer? Mais il y a plus troublant…


Publié par Fawkes News

 

 

 

Strategika 51

Le bilan des affrontements entre les forces ukrainiennes et les groupes armés à Kiev est en hausse et l’on dénombre un peu plus de 75 morts depuis mardi 18 février 2014.

Comme cela fut le cas dans les fausses révoltes du monde Arabe, des snipers non identifiés ont ciblé aussi bien les forces de l’ordre que les émeutiers et les civils.

Encore une fois, au mépris des expériences passées dans certains pays du monde Arabes, les américains s’efforcent de répéter le même modus operandi, parfois jusqu’aux limites du ridicule: la Maison Blanche s’est dite scandalisée jeudi par « les tirs des forces de l’ordre contre les manifestants » en Ukraine, et a une nouvelle fois exhorté le président Viktor Ianoukovitch à « retirer les policiers du centre de Kiev ». Retrait des forces de l’ordre? Alors que des unités paramilitaires s’organisent et que l’on va anoncer la création d’une armée révolutionnaire dont le nom…

Voir l’article original 322 mots de plus