Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

 (Propagande du Grand Rien babélien, pub Coca Cola au superbowl 2014 )

Je ne reviens pas sur le fond du projet. L’article précédent de Bertez résume parfaitement le projet babelien. Unir l’occident autour du grand projet nihiliste de l’homme-rien.

Ça c’est pour la partie meilleur des mondes.

Dans ce post ci, le mot important, c’est « unir l’occident ». Et ça, c’est pour la partie 1984.

On le voit bien. Les USA ont complètement redéployé leurs priorités stratégiques sur la Chine et l’Asie. L’occident se prépare à un affrontement, dans la logique du choc des civilisations de Huntington, avec l’Asie montante, qui contient la moitié de la population de la planète.

Population qui plus est homogène ethniquement et culturellement. Ce qui n’est pas le cas de l’occident. D’où la création de cette religion du grand rien pour unifier sur le plus petit dénominateur commun : le rien.

Je vous invite d’ailleurs à regarder les différentes émissions du dessous des cartes sur la Chine.

C’est aussi comme ça qu’il faut interpréter les pressions occidentales sur la Russie pour la faire plier sur la propagande homosexuelle. Ce qu’il s’est passé en Georgie, ce qu’il se passe en Ukraine.

Il s’agit d’arrimer de force l’ex URSS au camp du rien occidental.

Et on voit bien que ces pressions de soumission au grand rien ne s’exercent jamais sur l’Asie.

La stratégie occidentale dans le grand affrontement qu’elle prépare est très simple : l’Asie a la moitié de la population de la planète, mais sur un espace réduit. Il s’agit donc pour l’occident de l’affamer par les ressources. Il lui faut donc soumettre tout ce qui pourrait alimenter l’Asie : Afrique, Amérique du Sud et Russie.

source: http://auxinfosdunain.blogspot.fr/2014/02/babel-ou-la-synthese-du-meilleur-des.html